Profiter d’un accompagnement pour monter son entreprise

manuscrite
Avoir une belle écriture manuscrite, comment faire ?
novembre 12, 2020
Comment devenir bénéficiaire du statut LMNP ?
novembre 20, 2020

De nombreuses personnes choisissent de quitter le salariat après 5 ans d’expérience pour se lancer à leur propre compte. L’entrepreneuriat attire de plus en plus d’adeptes à cause de ses atouts très lucratifs. Toutefois, monter une entreprise n’est jamais une chose aisée et il est indispensable de se faire accompagner par des professionnels pour faciliter les démarches. Voici donc les astuces pour profiter d’un accompagnement adéquat lorsqu’on monte son entreprise.

Se faire accompagner : une bonne option pour débuter

Se faire accompagner lors de la création d’une entreprise individuelle n’est pas obligatoire, ce n’est qu’une option facultative.

Toutefois, il peut être véritablement indispensable, surtout quand c’est la première fois qu’on débute dans l’entrepreneuriat. En effet, ceux qui souhaitent créer leur entreprise sont tout de suite confrontés à des démarches administratives longues et à des décisions à ne pas prendre à la légère, comme le choix de statut juridique. Il faut avoir une idée de projet innovante et un mental bien déterminé pour ne pas abandonner lors des difficultés. Il faut également avoir un minimum de fonds pour pouvoir démarrer son business. De ce fait, des professionnels et des chefs d’entreprises ont mis au service des autres leur expérience et leur savoir-faire. Ces personnes se sont groupées pour former un organisme ou un réseau d’accompagnement. Leur accompagnement peut s’effectuer sous plusieurs formes, ils font de manière bénévole ou demandent un paiement en échange de leur service. Les avocats et un expert-comptable peuvent aussi aider à la création d’entreprises.

Ainsi, les formes d’accompagnement peuvent être diverses, et c’est pourquoi nous allons voir les différentes formes d’accompagnement et leur avantage respectifs. Pour plus d’informations, voici un lien utile : www.onselancequand.fr

Le recours à des accompagnements de formations et d’apprentissage

 La première forme d’accompagnement consiste à donner des formations bien orientées, selon le domaine d’activité.

Des organismes publics et privés peuvent donner des jours de formations pour apprendre aux intéressés comment monter son entreprise. On y apprend les différentes étapes à suivre, les outils utiles, la méthode à suivre pour financer son projet, ou encore les stratégies à mettre en place pour rendre viable son entreprise. Il est préférable de suivre des formations de longue durée et non une formation unique, c’est-à-dire de suivre des formations bien complètes et qui s’étalent sur plusieurs jours. En effet, il y a beaucoup de choses à apprendre quand on crée et dirige une entreprise, cet apprentissage ne peut se faire sur une seule journée. Voici un exemple de journée type de formation : pour le premier jour, on se focalise sur les idées de création et de perfectionnement des projets. Le deuxième jour, on se focalise sur l’étude du marché. Le troisième jour, on apprend la mise en place d’une bonne stratégie commerciale et financière. Le quatrième jour sera consacré aux démarches juridiques, et le cinquième et dernier jour sera focalisé sur la gestion d’entreprise.

Les formations sont complètes et enrichissent les connaissances, toutefois, elles n’accompagnent pas les personnes dans la réalisation des tâches.

Faire appel à des offres de financement ou concourir pour des bourses

La deuxième forme d’accompagnement est l’aide au financement ou octroi de bourse.

 Les aides financières peuvent provenir d’un organisme public ou d’un organisme privé. Bien sûr, ces organismes exigent de la part des personnes concernées le respect de quelques conditions pour être éligibles au financement. Il y a également les prêts à taux zéro qui sont remboursables quelques années après. Les bourses fonctionnent avec le même principe, sauf que c’est un concours dont la personne avec le projet le plus prometteur remporte l’argent ; et cet argent n’est pas à rembourser. L’avantage avec ces types de financement, c’est qu’on dispose d’un capital qui peut être utilisé tout de suite, afin de faire face aux statuts administratifs, matériels et logistiques et bien d’autres. Les offres de financement sont un moyen qui facilite énormément la création d’entreprises, toutefois,  disposer d’un capital suffisant ne résout pas tout.

Pour un entrepreneur novice, il est également indispensable de penser à une assistance en matière administrative et juridique.

Les réseaux d’accompagnement administratif et juridique

La troisième forme d’accompagnement est le soutien dans les démarches administratives et juridiques.

C’est le principal souci de l’entrepreneur novice. Les démarches sont longues et peuvent être compliquées, c’est pourquoi de plus en plus de personnes font appel à une entreprise spécialisée en ce domaine. Ces sociétés fonctionnent de la manière suivante : d’abord, ils étudient le projet de création, ensuite ils définissent le statut juridique adapté à l’entreprise. Ce sont eux qui font la rédaction des statuts juridiques et procèdent à l’immatriculation de la société. Ensuite, ils s’occupent de toutes les formalités à effectuer auprès de l’État et des organismes concernés. Certaines entreprises d’accompagnement administratif et juridique peuvent aussi mettre en relation l’entrepreneur et les organismes financiers.

Finalement, il est toujours conseillé de profiter d’un accompagnement pour monter son entreprise, surtout quand c’est la première fois qu’on crée la sienne.