Quand le RGPD vous permet d’éviter l’usurpation d’identité professionnelle

Coaching en entreprise
Coaching en entreprise pour accompagner les managers et les dirigeants
novembre 5, 2018
manager de transition
Recourir à un manager de transition pour gérer des périodes sensibles
mai 22, 2019
Destructeur de documents

Les sociétés sont particulièrement vulnérables aux usurpations d’identités professionnelles. Celles-ci peuvent être commises en interne par des employés, en externe par des individus mal intentionnés (type criminels organisés), ou bien encore par une connivence entre les deux. Désormais, la mise en œuvre et l’application du RGPD au sein de l’entreprise est une solution à ces problématiques : détruire les données confidentielles étant devenu obligatoire, s’équiper d’un destructeur de documentsest indispensable.

Le RGPD concerne la protection des données personnelles dans l’Union Européenne

Celui-ci définit un cadre strict à la collecte, au traitement et à la gestion des informations privées. Désormais, les établissements publics et les entreprises doivent intégrer la protection des données et des documents confidentiels dans la conception et l’organisation de leurs systèmes d’information sous peine de se voir infliger une lourde amende.

Il ne faut jamais laisser « traîner » aucun document confidentiel que ce soit sur votre bureau, imprimante ou photocopieur.

Eviter l’usurpation de titre grâce au broyeur papier

Afin de lutter contre l’usurpation d’identité, le plus sûr est de s’équiper d’un destructeur de documentsEn effet, détruire l’intégralité des documents dits sensibles, c’est-à-dire qui contiennent des informations confidentielles, vous permettra d’effacer toute trace de l’identité de votre entreprise (numéro de SIRET, n° de TVA intercommunautaire, adresse postale, coordonnées téléphoniques…).
Ainsi, tout risque de fraude identitaire sera évité. L’ensemble des données sur supports numériques comme clé USB, CD Rom, DVD, disquettes doivent également être détruites par le biais d’un destructeur adapté.

Chefs d’entreprise, avez-vous conscience de votre responsabilité ?

Face à l’usurpation d’identité en entreprise, vous êtes responsables de l’intégralité des documents présents dans votre société.

Attention : les documents sont facilement reconstituable via des logiciels de pointe.

Si un escroc parvient à usurper l’identité d’une personne en fouillant les poubelles de votre société, vous êtes pénalement responsables et risquez jusqu’à 5 ans d’emprisonnement et 300 000 euros d’amende.